Entr’acte publicitaire

19-06-08_art12_parapub

Hier, j’ai revu les Parapluies de Cherbourg. Heureux pixels.

C’était chouette. Mais ça mouille toujours.

J’ai pleuré comme une brave fille.

Enfin…j’ai pleuré quoi (meuhême pas vrai! juste la voix un peu serrée).

Pour ne rien gâcher, j’ai aussi vu la demie de Demy, ce revigorant Quart, la belle Agnès

(demi quart, hin? j’invente rien, je fais que répéter).

Tout le monde le sait mais j’ai envie, ça aussi, de le répéter (à l’envie) : ça ressort, les parapluies, même en été!

Qu’on se le dise!

Qu’on se le dise!

Qu’on se le dise!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s