Jazz nomades 2013 (petit un) : Albert Marcoeur Quatuor Bela

marcoeur-mont bouffesun jeudi donc, le 29 mai 2013. Un théâtre : les Bouffes du Nord à Paris. Le groupe : Albert Marcoeur et le quatuor Bela pour un « Si oui, oui. Sinon non », au festival Jazz Nomades/La voix est libre. La pluie : pas, avant, et un peu après ..

Des fois, ça vient tout seul : tu connais l’itinéraire, la chute, le placement des virgules. D’autres, il faut se mettre le pistolet (à eau) sur la tempe. La machine est un peu rétive, elle toussote au démarrage, te fais de vilains à-coups. Ce matin, à 11 heures, à une heure plus ou moins près, il se pourrait que ce soit comme ça, enfin, on verra bien… Dans mon souvenir, une petite mise en scène ordinaire, une table, une lampe, une chaise même, quelques papiers, un petit cercle concertant Lire la suite

ième festival de Pâmmes

roman-signer-water-mont940x280

Cette année encore, les vétérans étaient légions. Les affiches se suivent et se ressemblent toutes. On n’y recense plus guère que des Woody-Jean-Louis en perte d’haleine. L’anti-jeunisme est de rigueur. N’y sont consacrés que des talents gâchés, reconduisant avec cynisme, paresse ou négligence, leurs fonds de plats réchauffés. En outre, je ne comprends toujours pas la décision de délocaliser le festival, de la rieuse côte d’azur, à St-Etienne puis à Tourcoing et in fino, dans la banlieue de Pâmmes. Lire la suite

un concert, mendelson, jandek, quelques à-côtés

banniere_mendelson-940x240c’était un soir de printemps, frileux et pluvieux à souhait, le jeudi 23 mai 2013, dans un festival, la Villette Sonique, un lieu, le Cabaret Sauvage

Trop de volume, pas assez de son. Les basses des baffles te renvoient à ta place. Pourtant tu étais prêt à tout braver, de très près et plein centre, le doigt sur l’écran. Mais chaque murmure est un affreux ronflement. Fi de l’intimité susurrante de la voix. Alors tu regagnes les bas côtés, un peu de côté, la verticalité hésitante, en tanguant sur des marches dérobées. L’ambiance est studieuse. On étudie la bête à plusieurs têtes, les oreilles en dévotion. Lire la suite